Vibractions
Le Chantier des Francos, accélérateur de talents

Les Francofolies de La Rochelle occupent une place incontestée parmi les grands festivals de l’été, en programmant stars confirmées et nouveaux talents. Avec le Chantier des Francos, le soutien à la scène française se prolonge toute l’année.


Les Francofolies de La Rochelle demeurent encore et toujours LE festival emblématique de la scène française. Toutes les tendances musicales y sont représentées : chanson, rock, pop, rap, électro… La 33ème édition du festival créé par Jean-Louis Foulquier se déroule cette année du 12 au 16 juillet, sur cinq jours, six scènes et avec plus de cent concerts programmés. Parmi les têtes d’affiches, on retient évidemment Renaud, Julien Doré, – M –, Vianney, Camille, Vincent Delerm, Benjamin Biolay… et la liste est évidemment loin d’être exhaustive. Dans ce foisonnement musical, la programmation « Premières Francos », qui se produit sur la scène du Théâtre Verdière de La Coursive et dans la salle de musiques actuelles de La Sirène, mérite un coup de projecteur singulier.

La relève du Chantier

Chantier des FrancosIci est la relève ! Les artistes de cette programmation sont en effet tous issus de la sélection 2017 du Chantier des Francos. Ils s’appellent Juliette Armanet, Barbagallo, Inüit, Octave Noire, Pi Ja Ma, Palatine, Part-time Friends, After Marianne, Agar Agar,  Nusky & Vaati…  et si vous ne connaissez peut-être pas encore leurs noms, il y a fort à parier que leurs morceaux vous tomberont dans l’oreille dans un futur très proche.

Ces artistes émergents ont été repérés toute l’année dans les salles de concert partout en France par une équipe de limiers éclairés, pour la qualité, l’originalité et le potentiel de leur propos artistique. Retenus au sein de la sélection annuelle du Chantier des Francos, ils ont depuis le mois de janvier profité de plusieurs sessions de perfectionnement et de professionnalisation à La Rochelle, dans une salle dédiée entièrement équipée, située sur l’esplanade Saint-Jean d’Acre, là où se tient le célébrissime festival.

Un miroir tendu

Chantier des FrancosCes jeunes artistes y ont bénéficié d’un encadrement professionnel, qui les a amené à perfectionner leur présence scénique, à travailler leur potentiel vocal et corporel, à définir leurs objectifs de groupe, via des sessions de « coaching » à très haute valeur ajoutée. « L’objectif du Chantier des Francos est de tendre un miroir aux jeunes artistes sélectionnés, explique Émilie Yakich, directrice exécutive du Chantier, il ne s’agit surtout pas de changer quoi que ce soit à leur projet, mais bien plutôt de les révéler à eux-mêmes, en les aidant à définir leur propos artistique, en engageant des réflexions, en les encourageant à tester des propositions qu’ils ne peuvent pas prendre le risque d’essayer directement lors d’un concert. Les artistes apprécient cette approche bienveillante et désintéressée du Chantier. » À l’issue de leurs semaines de résidence, les artistes se produisent d’ailleurs sur la scène du Chantier, devant un public de fidèles, pareillement bienveillant. Une façon d’éprouver les sets musicaux qu’ils donneront ensuite dans les festivals, dont évidemment les Francofolies.

Dispositif d’accompagnement artistique pionnier, le Chantier des Francos s’apprête à souffler ses vingt bougies en 2018. Durant ces deux décennies, le Chantier a accueilli près de quatre cents jeunes talents et a aidé à l’émergence d’artistes tels que Christine and the Queens, François and the Atlas Mountains, Cali, ZAZ, Radio Elvis, Émily Loizeau, Bigflo & Oli…

Alors cet été, faites une visite de Chantier, au Théâtre Verdière et à La Sirène.
Du 12 au 16 juillet 2017. www.francofolies.fr

En partenariat avec le Crédit Mutuel

  • Articles les plus consultés
  • Culture
  • Sport
  • Social
  • Economie