Vibractions
Environnement : la Jeune Chambre Economique , 100% pour le  « zéro » déchet

Réduire sa production de déchets au quotidien, c’est possible ! C’est ce qu’a prouvé la Jeune Chambre Economique de Vendée en organisant en septembre le « Mois Zéro déchet ».

Pour la première édition du « Mois Zéro déchet », la Jeune Chambre Economique a frappé un grand coup ! Avec des associations et des entreprises locales, l’équipe organisatrice a multiplié des actions fortes comme la Run Eco Team ou la conférence de Béa Johnson, star écolo de la chasse aux déchets.

 

Créer l’événement autour d’un sujet qui nous concerne tous Logo_JCI_TM_Public_Domain

L’idée germait depuis 2,3 ans à la JCE de réaliser une grande opération autour de la réduction des déchets et au-delà, de la préservation de nos ressources. Tout un programme a été mis au point, axé sur la sensibilisation et la pratique. Pour montrer ce qu’il était possible de changer, plusieurs manifestations ont eu lieu à la Roche sur Yon, du 2 au 23 septembre.

Une initiative à poursuivre, avec Run Eco Team

Premières manifestations à se lancer les 2 et 3 septembre : la marche et la course avec ramassage des déchets. Ce type de sorties a été initié sur Facebook par Guillaume Chauvin, nantais et runner. Tout au long de l’année, le groupe Run Eco Team propose de courir tout en récupérant des déchets abandonnés sur le parcours. A la Roche sur Yon, les 2 sorties programmées ont réuni une trentaine de participants qui ont rempli près de 24 sacs jaunes ! Si les chemins paraissent propres en surface, les fossés sont pleins de déchets, dont de très, très, très nombreux mégots.

Des films engagés

Pour ceux qui préféraient rester assis, le film-documentaire Trashed, avec Jeremy Irons, a été programmé au cinéma le Concorde et En quête de sens a été diffusé au cinéma La Ferrière, à des tarifs préférentiels. De superbes images, de beaux portraits, des reportages sur des pratiques pertinentes ont côtoyé d’inquiétantes visions de notre monde.

Salle comble pour Béa JohnsonCapture bea

L’événement-phare du « Mois 0 déchet » était sans conteste la venue de Béa Johnson. Cette française expatriée aux Etats-Unis est l’auteure du best-seller Zéro déchet, comment j’ai réalisé 40% d’économie mes réduisant mes déchets à moins de 1 litre par an. Le 22 septembre, sa conférence à l’Icam affichait « archi-complet ». Pour le public, ce fut l’occasion de découvrir son mode de vie sans déchet, en appliquant un principe axé sur 5 mots : refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter.

Un salon et des ateliers pratiques au Haras

Le Mois s’est conclu par un salon au Haras de la Vendée. Les entreprises s’occupant de la gestion des déchets ont présenté des nouveautés pour diminuer leur création. Les collectivités locales ont exposé leur action. Et surtout, des ateliers ont permis à chacun de passer à la pratique en apprenant à faire ses produits ménagers, à gérer ses déchets verts, à rénover de vieux meubles, à limiter le gaspillage alimentaire… Pour agir concrètement !

Quatre-ans-de-dechets-menagers-c-est-70m3-de-bouteilles-flacons-cartonsUne initiative à essaimer

Avec le « Mois Zéro déchets », la Jeune Chambre Economique a « marqué les esprits et montré que ses initiatives contribuent à améliorer la vie de son territoire » déclare Patricia Gélébart, vice-présidente. L’investissement (bénévole) qui a été nécessaire pour la conception de ce projet est appelé à se prolonger. L’objectif « est de porter cette idée au niveau national et de mobiliser toujours plus de gens ». « Notre ambition est de créer un kit “Mois Zéro déchets“ qui pourrait être repris par d’autres Jeunes Chambres et d’autres associations. » Mieux que du

  • Articles les plus consultés
  • Culture
  • Sport
  • Social
  • Economie