Vibractions
Festival de Poupet : un délire collectif qui dure depuis 31 ans


Atypique. S’il ne faut qu’un adjectif pour le festival de musique de Poupet, c’est celui-ci. Tout y est unique et décalé : l’ambiance, la prog’, le site, l’histoire, l’organisation…


Festival de Poupet 2017Du 3 au 21 juillet, la 31ème édition du festival de Poupet rebranche ses micros pour des soirées à la programmation inclassable, où l’électro pointue de Samifati côtoie « Stars 80 ». Ce melting-pot de genres sur une période aussi longue est une marque de fabrique du festival. Et pour applaudir les artistes, le public a le bonheur d’être dans le pré, accueillis par 600 bénévoles dans un magnifique théâtre de verdure.

Il fallait oser …

Dès qu’il a pointé son nez à Saint-Malo du Bois, le festival a joué la carte de l’originalité. Les « conneries » sérieusement assumées par le boss Philippe Maindron flirtent d’abord avec des fêtes de village ayant la paille, l’eau ou le pain pour thème. En quelques années, la mécanique est lancée. De joyeux lurons étoffent l’organisation et relèvent de nouveaux défis. Les retrouvailles festives se muent en concerts de musiques actuelles. Les grandes pointures sont au rendez-vous, parfois sous une boule à facettes géante ou devant un public déguisé.

Un esprit populaire et des idées un peu « barrées »

Dans le théâtre de verdure rhabillé en 2016, Poupet surprend toujours par son affiche éclectique qui mise à 360° sur des découvertes, des stars, des groupes fédérateurs, des « bêtes de scène »… « Entre les coups d’éclat et les propositions décalées », il y a de tout, à condition de garder un esprit « simple, accessible, festif » précise Thomas Maindron (oui, fils du boss et nouveau responsable de la programmation). C’est ainsi que le nobélisé Bob Dylan et le télévisé Patrick Sébastien peuvent se retrouver dans le Choletais.

Festival de Poupet 2017

La programmation 2017

En 2017, l’engagement festif de Manu Chao croise la sentimentalité de Vianney. « Monstre de la chanson française », Renaud partage le plateau avec la « queen » caribéenne Calypso Rose. Les rugueux Trust et Joey Starr font un viril écho à la divine Agnès Obel. Recordman des concerts géants, Jean-Michel Jarre recalibre son show le 14 juillet pour lui donner une taille humaine, propice à la jauge de Poupet. Avec 3000 personnes à chaque soirée, chacun peut venir vibrer au cœur du spectacle, au plus près des artistes.

Festival de Poupet 2017Des bénévoles très pros

Si l’aventure séduit spectateurs et artistes, c’est parce que tout le monde adhère à l’enthousiasme « bon enfant », « décalé » qui irrigue le festival et qui est relayé par 600 bénévoles. « Les bénévoles sont plus qu’importants, ils sont indispensables. Sans eux on ne fait rien » insiste Thomas. Ils sont partout : au catering VIP et artistes, sur les parkings, à la restauration, sur les installations scéniques, à l’accueil… Assidus, ils sont devenus très professionnels bien qu’amateurs. « Ils connaissent leur rôle. Chacun a sa place. »

Tous les malouins sont là

Souvent, les plus jeunes commencent par laver les gobelets avant d’occuper des rôles plus techniques. Toutes les associations de Saint-Malo sont représentées par des bénévoles « de 14 à 85 ans ». « Chaque équipe s’organise : les plus âgés sont à 8h sur le pont pour remettre d’aplomb le site et les parkings. A 11h, ils partagent rosé et pâté. ». Tous oublient qu’ils viennent travailler en se ralliant autour de quelque chose de passionnant, en étant « auprès des concerts et du show-biz, entre copains. » Tout se fait « sérieusement, sans se prendre au sérieux. »

Festival de Poupet 2017De joyeux rendez-vous annuels

Juste retour des choses, les bénévoles reçoivent de chaleureux commentaires sur les réseaux sociaux : « très sympas », « souriants », « accueillants », ils sont salués pour la qualité de l’organisation et de tout ce qu’ils préparent. Les plus impliqués dans le bureau et la programmation consacrent 50 à 100 jours par an à Poupet. Les moins accros ou dispos doivent être présents au minimum 3 fois par saison. Avant chaque édition, deux réunions les informent des nouveautés de l’année. Leur agenda est également bloqué pour la grande fête des bénévoles où sont rallumés les souvenirs, les idées et la programmation à venir. Quand on aime, c’est toute l’année qu’on reste motivé !

Un partenariat Crédit Mutuel.

 

  • Articles les plus consultés
  • Culture
  • Sport
  • Social
  • Economie