Vibractions
Le Festival au Village de Brioux sur Boutonne, une aventure collective durable

En 29 ans, ce « grand festival dans un petit village du sud des Deux-Sèvres » a su se construire bien au-delà de sa programmation et tisser un lien social fort avec son environnement. Entretien avec Christophe Frerebeau, président du festival dont il est à l’initiative.


Un succès qui dépasse les limites du village

« Aujourd’hui, le Festival au Village, c’est un succès qui rassemble chaque année 15000 spectateurs et plus de 150 bénévoles dans une commune de 1600 habitants ! L’ancrage de la manifestation dépasse largement les limites de notre village pour s’étendre au canton, au département, voire à la région. » Une Région Nouvelle Aquitaine qui d’ailleurs vient de renouveler son soutien financier pour l’édition 2017 qui aura lieu du 7 au 15 juillet.

« C’est un travail qui s’étale sur toute l’année avec notamment le directeur artistique Jean Pierre Bodin qui œuvre sur le festival depuis une quinzaine d’années. Un comité artistique décide de la programmation – une cinquantaine de représentations – et des actions à mener. Un travail est également mené en commissions avec des bénévoles sur les questions de restauration, d’accueil des artistes, d’accueil du public. C’est un énorme chantier sans cesse en mouvement ! »

Visuel-800-pixels-Festival-au-Village-2017

Une programmation interactive et participative

« Il n’est pas difficile de se renouveler chaque année, en 29 ans, notre carnet d’adresses s’est bien rempli et la réputation du festival apporte des demandes d’artistes toujours plus nombreuses dès le mois de septembre ! Mieux, nos bénévoles sont devenus des adeptes des festivals un peu partout en France et nous ramènent des idées et propositions de leur expérience de spectateurs à Aurillac, Cognac, Avignon et tant d’autres. »

Un festival formateur de destinées humaines

Ce Festival au Village se révèle être un véritable éveil à la culture en milieu rural. « Nombreux sont ceux qui se sont investis dans l’aventure et ont découvert le théâtre, la danse, le spectacle vivant… Beaucoup de jeunes entre 18 et 22 ans ont eu ainsi un déclic et ont rêvé d’en faire leur métier, ce qui, au final, a été le cas pour certains d’entre eux qui se sont orientés vers des métiers techniques ou artistiques.

De plus, pendant le festival, sont organisés des stages d’initiation aux métiers techniques, ce qui a permis à certains, sans emploi et quelques fois depuis longtemps, de se remettre en phase avec le milieu du travail, en douceur, et je peux vous dire que tous sont très assidus.

Un festival créateur de lien social

Sur toutes ces questions, depuis un an, nous travaillons avec un sociologue bordelais sur ce qu’apporte un tel festival sur le territoire. La sociologie rurale est intéressante à étudier, surtout à l’ombre d’un exemple pratique qui a fait ses preuves. D’ailleurs nous menons aussi un travail avec le Conseil Départemental pour que notre expérience puisse profiter à d’autres festivals et trouver des pistes pour créer d’autres évènements tout au long de l’année.

Une dynamique de territoire

« L’économie de la culture prend tout son sens avec cette manifestation car ce sont environ 400 contrats d’intermittents qui sont signés pour 1 mois. Nous devenons ainsi de façon éphémère le plus gros employeur du canton ! Socialement également, l’apport au territoire est flagrant car sur 150 bénévoles, un quart est en grande difficulté. le partage, l’intégration sont des enrichissements pour tous.

Festival au Village IMG_5552 ┬® Didier Goudal

C’est d’ailleurs une partie du travail du sociologue de constater les résultats en matière d’emploi et d’intégration. Pour aller plus loin, un travail avec la mission locale et pôle emploi sera mené l’an prochain pour valoriser cette expérience dans les CV de ces bénévoles qui acquièrent un réel savoir-faire sur le terrain entre le montage des chapiteaux, des cuisines…

Et puis il ne faut pas oublier l’hébergement de tout ce petit monde. Artistes, bénévoles, spectateurs trouvent bien souvent le gîte chez l’habitant, de quoi faire naître de belles amitiés. »

2017 : un festival toujours connecté avec la population

Le Festival 2017 sera tourné vers une forte interaction d’artistes avec la population : dans les maisons de retraite, les cafés. Chacun joue le jeu, les commerçants aussi. Et puis chaque matin, les compagnies viendront présenter leurs projets en devenir.

La chanson française sera aussi à l’honneur lors de la soirée de clôture avec 8 artistes dont François Morel, Anne Sylvestre, Enzo Enzo…

Plus : http://festivalauvillage.free.fr

Un partenariat Crédit Mutuel

  • Articles les plus consultés
  • Culture
  • Sport
  • Social
  • Economie